Une bande de potes, qui ne comptent pas les heures et avancent unis en sillonnant les univers de chacun et chacune.  

Sétay ...

C'est une plume qui oscille entre introspection, réflexions personnelles et questionnements sur la vie, ses paradoxes. Poussé par l'amour des mots, attiré par la beauté de rimes, il s'inspire des voyages, des rencontres, des discussions,... et met sur papiers ses sentiments, ses émotions selon l'humeur du moment. 

Il rencontre l'écriture pour la première fois il y a cinq ans dans l'intimité de sa chambre. Le soutien de quelques potes, une première scène une année plus tard et depuis, la passion ne le quitte plus. Après trois ans d'expérience musicale avec le groupe BSD qui lui a permis d'écumer les scènes romandes dont celles du Tohu-Bohu, de Balelec ou du Montreux Jazz, il prend son envol en solo.

... et les Passiflores

Cette rencontre marque un tournant et permet à Sétay de passer des freestyles face cam sur des prods de Youtube à la création d'un projet plus abouti, plus uni, plus harmonieux. 

Les inspirations de chacun s'assemblent, se rencontrent, se confrontent, pour donner naissance à des morceaux qui naviguent entre boombap, trap et touches plus électroniques. Tom, multi-instrumentaliste, Dimitri, guitariste et bassiste, Guillaume, ingénieur du son, jouent, composent, mixent également pour d'autres groupes qui s'épanouissent dans d'autres styles et cette ouverture leur permet donc de créer sans barrière, sans frontière et en s'affranchissant de tous codes.

Ensemble,

ils sillonnent les vastes étendues de la musique et sortent un premier projet, INSTANTS, en janvier 2020, qu'ils vernissent au Port Franc, à Sion, devant près de 400 personnes. 

Ils profitent ensuite du confinement pour bosser sur un deuxième album en ouvrant leurs inspirations textuelles purement introspectives vers d'autres univers comme le rêve, l'évasion, l'acceptation de soi et de l'autre, ou la quête incessante d'inspiration. Des beats aux teintes trap, des voix altenant mélodies chantées et flows plus techniques, voilà la recette de PETIT RÊVEUR, un 11 titres qui sortira le 30 avril 2021. 

Un deuxième projet plus uni, plus harmonieux, qu'ils se réjouissent de pouvoir présenter en live pour donner une deuxième vie à leurs morceaux. Guitare, basse, pads et claviers apporteront une dynamique nouvelle aux compositions et accompagneront ainsi les mots, qui se laissent glisser entre les corps, les esprits. 

Et tous les autres. 

En effet, le projet ne se limite pas à la composition musicale et textuelle des morceaux, mais s'étend bien au-delà pour lui permettre d'avancer, d'évoluer. Le groupe est bien entouré. Il y a Jordane Vincenzi, qui gère toute l'identité visuelle des projets. Elle conçoit les pochettes, les livrets, elle capture l'instant à l'analogique ou à l'argentique, en concert ou en studio, elle imagine, elle crée, elle mets des images sur les mots, des visuels sur les morceaux. Il y a également Escudero Records, qui s'occupe de tout ce qui concerne le booking et la promotion, grâce aux services de Guillaume Rey et de Salvo Vaucher, présents dans le milieu depuis plusieurs années maintenant. Il y a cet entourage qui écoute les maquettes, relis les textes, entend les répètes, tient les stands merchandising, colle des autocollants, etc. Et il y a VOUS, qui écoutez, streamez, critiquez, partagez, achetez, venez aux concerts,...vous qui permettez à cette musique de voyager, qui nous offrez la chance de pouvoir propager ce que l'on aime tant faire. Donc MERCI !